Argos Voyages

 

L’histoire d’une passion…

ArgosRando-étéLe projet d’ARGOS a pris naissance au cours de l’année 2010. Il est l’aboutissement d’une première expérience collective qui a permis à ses créateurs de se lancer dans l’aventure, forts d’une aptitude professionnelle éprouvée et d’une réelle crédibilité acquise auprès d’une clientèle fidèle et attachée à un certain état d’esprit…

Accompagnateurs en montagne diplômés depuis maintenant presque 10 ans, nous aurons ainsi dû « batailler ferme » pour parvenir, pendant les premières années de notre installation en tant que professionnels de la montagne, à faire de notre activité et de notre choix de vie un chemin qui mène quelque part !

Or ce quelque part, nous le savons aujourd’hui, est un sommet. Non pas de ces sommets qu’il faut gravir à tout prix, qu’il faut conquérir avant que d’autres ne le fassent et auquel il faut, coûte que coûte, donner son nom pour la postérité. Non. Mais de ces humbles sommets, bien plutôt, qui ne sont pas plus hauts que d’autres, pas plus vierges non plus, et qui ne confèrent à qui les gravit aucun titre de gloire. De ces sommets qui n’ont à offrir que la joie d’une conquête à la mesure de tout un chacun, qui ne sont rien de plus que des observatoires sur la beauté du monde. N’est-ce pas là déjà beaucoup, d’ailleurs ?

Fassent les Cieux de la montagne que nous parvenions à continuer pour longtemps sur cette voie. Et nous serons satisfaits…

Vos accompagnateurs…

C’est au cours de l’année 2000 que Philippe DEJOUX a choisi de mettre un terme à une longue expérience professionnelle en tant que cadre dans le domaine de la logistique pour se lancer dans l’aventure de l’enseignement du sport. philippe_dejoux

Il passe alors le diplôme d’accompagnateur en montagne et c’est au cours de cette période riche en découvertes et en expériences singulières qu’il fait la connaissance d’un drôle de comparse avec qui il fera un « bout de chemin » professionnel avant de créer ARGOS près de dix ans plus tard ! En randonnée, vous apprécierez ce franc sourire qu’il a toujours aux lèvres et sa constante disponibilité. Il se passionne pour la géologie des massifs montagneux et ne dédaigne pas monter sur son vélo pour s’en aller reconnaître quelque itinéraire perdu dans la cambrousse et s’affronter à sa façon à la tectonique des plaques ! Il aime particulièrement le contact avec les enfants (au point d’en avoir fait trois…) et rien ne lui procure plus de joie que leur faire partager les plaisirs de la randonnée et des activités de pleine nature dans le cadre de Cap Montagne, l’association qu’il dirige en parallèle à son activité d’accompagnateur en montagne.

Qui n’a jamais rêvé d’accorder ses passions avec le sort qui lui incombe et, qui en découle, l’impérieuse nécessité de « gagner sa vie » ? Nul sans doute et pas moins nous-même que d’autres. D’aucuns, aux rangs de tous ceux-là, auront répondu à l’appel de l’océan ou bien… du ballon rond. D’autres à l’appel des sommets et des vierges étendues : Nous, qui sommes aujourd’hui des « accompagnateurs en montagne ».

Mais qu’avons-nous bien pu imaginer en nous lançant dans cette aventure ? Ceci : Travailler dans le plus grand bureau du monde, le plus beau surtout. Travailler, oui, et cependant se bercer de la douce illusion de ne travailler pas. Etre, à ceux qui l’ignorent faute d’avoir su l’imaginer, les cicerones bienveillants d’un beau versant du monde épargné et sauvage.

Se tromper peut-être. Mais essayer…

Enregistrer