Des sites insolites à voir pendant un séjour au Pérou et au Chili

Le Pérou, célèbre pour être la terre des Incas, est une destination originale à découvrir le temps d’un voyage. Cette contrée aux confins de l’Équateur, de la Colombie, du Brésil, de la Bolivie et du Chili est à la fois riche en culture et en paysages. De ce fait, pendant une expédition, les globe-trotters ne manqueront pas d’endroits intéressants à visiter. Parmi les sites les plus mystérieux, il y a les lignes de Nazca. Il s’agit d’un ensemble de géoglyphes uniquement visibles depuis le ciel. Ces gigantesques dessins s’étendent sur plusieurs kilomètres et représentent, pour la plupart, des animaux, dont un singe, une araignée et un condor. Néanmoins, il est possible d’apercevoir d’autre forme lors d’une exploration aérienne. Les touristes verront, par exemple, des figures géométriques ou encore un « astronaute » géant gravé sur le flanc d’une montagne. Bien que ces géoglyphes soient impressionnants, le secret de leurs origines reste entier. À ce jour, personne ne saitvraiment pourquoi et pour qui ces fameuses lignes ont été tracées.

Les îles flottantes Uros, des demeures hors du commun

En allant aux alentours du lac Titicaca, sise dans la cordillère des Andes, les routards apercevront des villages uniques en leur genre. Il s’agit des îles flottantes Uros. Jadis, ces derniers vivaient au large du lac en espérant fuir les Collas et les Incas qui avaient envahi leur terre natale. Malheureusement, ils se sont totalement éteints dans les années 1950. De ce fait, ce sont les Aymaras qui ont pris leurs places au sein des îles flottantes. Leurs habitats sont répartis sur environ 85 havres artificiels faits à partir de totora. Afin de réaménager leurs îles, les locaux utilisent les roseaux qui poussent abondamment sur la baie de Puno, une ville sur rives du lac Titicaca. En entreprenant une virée sur ces demeures atypiques, pendant un circuit au Pérou, les voyageurs remarqueront qu’il n’y a pas que les structures de base qui sont en totora. Les maisons, les meubles et autres édifices sont fabriqués avec cette matière. À titre d’information, certaines îles ont été converties en chambres d’hôte pour accueillir les touristes souhaitant découvrir le mode de vie des habitants.

Les mystérieuses statues de l’île de Pâques

Pourquoi ne pas franchir les frontières du Pérou pour voir des lieux insolites ? Ses pays voisins regorgent d’endroits intéressants à explorer au cours d’un circuit. Par exemple, le Chili constitue une destination idéale pour les adeptes de mystères culturels. En allant dans cette contrée, les touristes auront l’occasion de visiter la fameuse île de Pâques lors de leurs Chili prestige voyages. Ce havre, situé au large de l’océan Pacifique, est jalonné de gigantesques statues dont l’origine reste à ce jour incertaine. Ces constructions, appelées « moaï », ont été, d’après les experts, bâties par les Haumakas. Ce peuple polynésien avait doté leur œuvre d’yeux blancs aux iris rouge ou noir et d’une coiffe pour certaines. En ce qui concerne les traits des visages, les artisans ont choisi de sculpter un nez fin ainsi que de longues oreilles. Ces caractéristiques font plus penser aux créations incas plutôt que polynésiennes. Alors, pourquoi, comment et par qui ces colosses de près de 14 t ont été érigés sur l’île de Pâques ?

Enregistrer