fbpx
Agence : +33 (0)493582567 Mobile : +33 (0)622525404

La Fête du Mimosa 2024 à Mandelieu-La-Napoule

Randonnée mimosa

Du 14  au 18 février 2024  a eu lieu la traditionnelle fête du Mimosa à Mandelieu-la-Napoule.
Depuis 1931, elle est devenue l’une des célébrations azuréennes hivernales les plus populaires avec notamment le Carnaval de Nice ou encore le fête du Citron à Menton.

Dès lors, les accompagnateurs Argos ont été sollicités pour célébrer le massif du Tanneron et son histoire.
Puisque ce massif est l’un des plus anciens de France avec le massif Armoricain âgé de plus de 300 millions d’années ! Il ne formait d’ailleurs qu’un avec le massif des Maures que l’on appelait Massif des Maures-Tanneron mais c’est l’activité tectonique qui a vu ces deux ensembles se séparer, il y a de cela 250 millions d’années.

Mais alors, rentrons dans le vif du débat, comment le mimosa, acacia robinier de l’hémisphère sud a-t-il pu être importé en France ?
C’est un héritage de l’Empire Britannique puisque c’est le Capitaine James Cook qui a rapporté en 1760 directement de l’Australie Tasmanie.
Avant d’arriver sur la côté méditerranéenne de Mandelieu, il a d’abord fait escale en Angleterre où des premiers plants sont même déposés au Royal Garden de Kew. Puis il a débarqué à Noirmoutier où il est encore massivement présent de nos jours et c’est seulement au début du XIXè siècle que le mimosa est arrivée sur nos côtes.

C’est Nicolas Bodin qui en a fait don à Joséphine de Beauharnais dans sa demeure du château de Malmaison qui a donc commencé à le cultiver grandement mais ce sont aussi les nombreux aristocrates anglais qui, tout au long du XIXè siècle s’installèrent sur la Côté d’Azur et plus particulièrement à Mandelieu-La-Napoule qui emmenèrent des pieds de mimosas avec eux.
Mais évidemment, c’est sur ce Massif qu’il arrivera à se développer le plus étant donné que le type de sol siliceux est propice à cette plante invasive.
Dès lors, un commerce du mimosa a flori, s’invitant même sur les tables de Noël et on trouvait pas moins de 80 producteurs de cet acacia au moment de son âge d’or dont le premier était Léo Brume. Aujourd’hui, il ne reste plus que 4 commerçants dans la commune dont la famille Barbosi.

Le Massif du Tanneron est donc devenu la forêt de Mimosa la plus vaste d’Europe et la municipalité se doit aujourd’hui de l’entretenir régulièrement puisque l’une des particularités de cet arbre est qu’il ne pousse pas de manière uniforme.
De plus, le mimosa est aussi une plante toxique envers ses confrères. En effet, des petites gouttelettes émanent du mimosa qui empoisonnent les plantes aux alentours de lui, ce qui explique aussi le fait que le sol autour de lui soit absent de toute autre forme de vie florale.
Elle véhicule également de nombreuses maladies comme la cochenille, la cicadelle, le chancre…

L’acacia a besoin de plusieurs conditions pour se développer :

  • Ne pas avoir des températures en dessous de 5°C, sinon ils ne résistent pas (ce qui explique donc sa présence important sur la Côte d’Azur et ses températures douces)
  • S’il n’a pas les bonne conditions, il peut ne pas germer pendant 4 ans et au bout de la 4ème année, il peut grandir.
  • Un besoin important en humidité

Les botaniques ont réussi à contrôler de plus en plus les conditions de floraison du mimosa en connaissant donc ces besoins en température et humidité. On a même réussi à en tirer de l’huile essentiel et certains scientifiques ont réussi à en faire du parfum même si cela reste assez compliqué.
Il existe par ailleurs plus de 800 espèces qui ont chacune leurs spécificités, le 4 saisons, des albatas…

 

Alors, si vous souhaitez découvrir le Massif du Tanneron et l’histoire du mimosa, n’hésitez pas à y faire un tour et pourquoi pas se rencontrer autour d’une balade lors de cette fête si emblématique de la Côte d’Azur. Pour s’inscrire à nos randonnées sur la thématique du mimosa, cliquez ici 

 

Recevez des informations sur nos derniers séjours,
Inscrivez vous à notre info-lettre !
Une sélection de nos séjours randonnée et trekking.
Argos Rando, l'agence qui vous fait du bien aux pieds... et à la tête.
Je m'inscris à l'info-lettre Argos !
Essayez ! Nous pensons à vous... un mail par mois environ.
Vous pourrez vous désinscire à tout moment en cliquant sur le lien inclus dans l'info-lettre.
close-link

Pin It on Pinterest